MADEMOISELLE DE JONCQUIÈRES
De Emmanuel Mouret
France - 2018 - Durée 1h49
Avec Cécile de France, Edouard Baer,

SORTIE NATIONALE

Madame de La Pommeraye, jeune veuve retirée du monde, cède à la cour du marquis des Arcis, libertin notoire. Après quelques années d’un bonheur sans faille, elle découvre que le
marquis s’est lassé de leur union. Follement amoureuse et terriblement blessée, elle décide de se venger de lui avec la complicité de Mademoiselle de Joncquières et de sa mère...

Mademoiselle de Joncquières

Mercredi 12

 

14 h 30

18 h 30

20 h 30

Jeudi 13

 

14 h 30

18 h 30

Vendredi 14

 

14 h 30

20 h 30

Samedi 15    

 

14 h 30

16 h 30

20 h 45

Dimanche 16

 

14 h 30

16 h  30

20 h 30

Lundi 17

 

14 h 30

18 h 30

Mardi 18

 

14 h 30

18 h 30

Horaires en gras : salle Pierre Étaix

Horaires en caractères « normaux » : salle Jeanne Boulez-Chevalier

d.s. = dernière séance

 



GUY
D’Alex Lutz - France - 2018 - Durée 1h41
Avec Alex Lutz, Tom Dingler, Pascale Arbillot
FILM DE CLÔTURE DE LA SEMAINE INTER-NATIONALE DE LA CRITIQUE - CANNES 2018

 

 

 

Gauthier, un jeune journaliste, apprend par sa mère qu’il serait le fils illégitime de Guy Jamet, un artiste de variété française ayant eu son heure de gloire entre les années 60 et 90. Celui-ci est justement en train de sortir un album de reprises et de faire une tournée. Gauthier décide de le suivre, caméra au poing, dans sa vie quotidienne et ses concerts de province, pour en faire un portrait documentaire.

 

GUY

Mercredi 12

 

14 h 30

18 h 30

Jeudi 13

 

14 h 30

20  h 30

Vendredi 14

 

14 h 30

18 h 30

Samedi 15    

 

14 h 30

18 h 45

Dimanche 16

 

16 h  30

18 h 30

Lundi 17

 

20 h 30

Mardi 18

 

14 h 30

18 h 30 d.s.

Horaires en gras : salle Pierre Étaix

Horaires en caractères « normaux » : salle Jeanne Boulez-Chevalier

d.s. = dernière séance

 



UNE VALSE DANS LES ALLÉES
De Thomas Stuber
Allemagne - 2018 - Durée 2h00 - VOSTF
Avec Sandra Hüller, Franz Rogowski, Peter Kurth,

Sascha Nathan, Andreas Leupold

 

Christian perd son emploi sur un site de construction suite à une imprudence. Il retrouve un job dans un magasin. Bruno, un chef de rayon, le prend sous son aile pour lui apprendre le métier. Il y fait la rencontre de Marion, qui a
une dizaine d'années de plus que lui et dont il tombe immédiatement amoureux… La comédie
romantique que l'on imagine au bout de quelques scènes va finalement prendre un chemin beaucoup plus amer. Vraie-fausse romance dans les rayons d'un supermarché, Une valse dans les allées est la troisième réalisation de Thomas Stuber, un jeune Allemand encore méconnu chez nous.

Une valse dans las allées

Mercredi 12

 

16 h 15

20 h 30

Jeudi 13

 

18 h 15

Vendredi 14

 

 

Samedi 15    

 

16 h 30

18 h 30

Dimanche 16

 

20 h 30

 

Lundi 17

 

 

Mardi 18

 

20 h 30 d.s.

Horaires en gras : salle Pierre Étaix

Horaires en caractères « normaux » : salle Jeanne Boulez-Chevalier

d.s. = dernière séance

 



MON TISSU PRÉFÉRÉ
De Gaya Jiji. France/Syrie - 2018 - Durée 1h36 - VOSTF
Avec Manal Issa, Ula Tabari, Mariah Tannoury.

 

Damas, mars 2011, début de la Révolution. Nahla est une jeune femme de 25 ans, tiraillée entre son désir de liberté et l’espoir de quitter le pays grâce au mariage arrangé avec Samir, un syrien expatrié aux Etats-Unis. Mais Samir lui préfère sa jeune soeur Myriam, plus docile. Nahla se rapproche alors de sa nouvelle voisine, Madame Jiji, qui
vient d’arriver dans l’immeuble pour ouvrir une maison close.

Mon tissu préféré

Mercredi 12

 

16 h 30

Jeudi 13

 

20 h 30

Vendredi 14

 

 

Samedi 15    

 

20 h 45

Dimanche 16

 

14 h 30

 

Lundi 17

 

14 h 30

Mardi 18

 

16 h 30

20 h 30 d.s.

Horaires en gras : salle Pierre Étaix

Horaires en caractères « normaux » : salle Jeanne Boulez-Chevalier

d.s. = dernière séance

 



ZAMA
De Lucrecia Martel. Argentine - 2018 - Durée 1h54 - VOSTF
Avec Daniel Giménez Cacho, Lola Dueñas

Fin du XVIIIème siècle, dans une colonie d’Amérique latine, le juge don Diego de Zama espère une lettre du vice roi du Río de la Plata signifiant sa mutation pour Buenos Aires. Souffrant de l’éloignement et du manque de reconnaissance, il perd patience et, pour se libérer de son attente, se lance à la poursuite d’un mystérieux bandit.

 

 

 

 

SÉANCE UNIQUE :

LUNDI 17 SEPTEMBRE À 20 H 30

 

 

 



LA MARQUE DU TUEUR
De Seijun Suzuki - Japon - 1967 - Durée 1h27 - VOSTF

Avec Joe Shishido, Kôji Nanbara, Isao Tamagawa

 

Le tueur numéro 3 devient la cible de ses com-manditaires après avoir raté un contrat. Alors qu’il se défait sans mal des hordes d’assassins envoyés à sa suite, il trouve le réconfort auprès de ses maitresses. Mais le défi ultime s’annonce quand le mystérieux tueur numéro 1, dont personne de vivant n’a jamais vu le visage, se met
également à ses trousses.

La marque du tueur

Mercredi 12

 

 

Jeudi 13

 

 

Vendredi 14

 

 20 h 45

précédé de la conférence

Samedi 15    

 

 

Dimanche 16

 

18 h 30

 

Lundi 17

 

18 h 30

Mardi 18

 

16 h 30 d.s.

Horaires en gras : salle Pierre Étaix

Horaires en caractères « normaux » : salle Jeanne Boulez-Chevalier

d.s. = dernière séance

 



LA BARRIERE DE CHAIR
De Seijun Suzuki - Japon - 1964 - Durée 1h30 - VOSTF
Avec Yumiko Nogawa, Ikuko Kasai, Kayo Matsuo
INTERDIT AUX MOINS DE 12 ANS

 

Après la seconde guerre mondiale, dans un Japon meurtri, cinq prostituées vivent en groupe dans un ghetto de Tokyo. Telle une famille unie, elles défendent leur territoire et leurs intérêts  communs.
Mais l'arrivée d'une nouvelle fille et d'un ancien soldat blessé pourrait mettre en péril leur unité.

La barrière de chair

Mercredi 12

 

 

Jeudi 13

 

 

Vendredi 14

 

 18 h

suivi de la conférence

Samedi 15    

 

 

Dimanche 16

 

 

Lundi 17

 

 

Mardi 18

 

 

Horaires en gras : salle Pierre Étaix

Horaires en caractères « normaux » : salle Jeanne Boulez-Chevalier

d.s. = dernière séance

 



 

CONFÉRENCE

 

Réalisateur, scénariste et enseignant, Pascal-Alex Vincent a suivi des études de lettres et d'histoire du cinéma, avant de se tourner vers l'ap-prentissage de la photographie, qui le mène à devenir réalisateur et photographe des armées à Bourges dans les années 90. Il se tourne ensuite vers la distribution de patrimoine pour la société Alive, spécialisée dans le cinéma japonais classique, dont il devient l'un des spécialistes, en participant à sa diffusion, et en écrivant en 2016 un Dictionnaire des cinéastes japonais (éditions
Carlotta). Le premier volume de cette anthologie a été réédité en juin, avant la parution du second volume en octobre 2018.

VENDREDI 14 SEPTEMBRE 2018 :
18 h 00 Projection de La Barrière de Chair
19 h 30 Conférence de Pascal-Alex Vincent
20 h 45 Projection de La Marque du Tueur
Tarif pour les deux films et la conférence : 6 €
Tarif pour un seul film : 4 €


Partenaires