Ci-dessous  quelques extraits de critiques trouvées sur le net...

 

 

"Peu d’actrices parviennent à rendre crédibles les tourments d’une personnalité comme le fait Portman dont l’apparence juvénile respire la terreur enfantine. On retrouve dans le film tout le talent de la star de Black Swan qui sait parfaitement jouer les petites filles effrayées luttant contre leur corps de femme adulte. Tout ce qui fait la force de Portman se retrouve dans le personnage de Jackie qui erre dans les couloirs de la Maison Blanche comme le petit Danny Torrance dans le Shining de Kubrick et cherche du réconfort dans ses pilules et auprès de Bobby Kennedy, le frère du défunt Président." 

 

Marlow Stern, The Daily Best

Harmonium impressionne par la maîtrise de sa mise en scène, la subtilité de sa direction d’acteurs, son art des rimes intérieures (la récurrence de la couleur rouge à des moments fatidiques), la beauté tranquille de son image, de ses plans fixes qui contrastent avec le tableau terrible que dresse Fukada de l’humanité.

Derrière la retenue et la politesse, il y a l’hypocrisie, l’impossibilité évidente d’une société à refouler indéfiniment les pulsions de mort qui habitent les êtres, les forces destructrices qui les dépassent et les ramènent toujours à la barbarie.

Jean-Baptiste Morain, les Inrocks

Pour qui aurait eu l’opportunité d’apercevoir l’une ou l’autre de ces vues ici ou là, l’idée s’impose en effet : ces films sont splendides. Les cinéphiles en connaissent évidemment certains, qui font d’ores et déjà partie de la légende du cinéma. Le tout premier, La Sortie de l’usine Lumière à Lyon, montre les ouvriers de l’entreprise lyonnaise sortir en un vibrant et joyeux désordre de leur lieu de travail, précieux chapelet de visages, de silhouettes, de gapettes, de robes, de vélos et de chiens gambadant… L’Arroseur arrosé, tourné benoîtement dans le jardin des Lumière avec la complicité d’un enfant de la famille et du jardinier, inaugure le genre burlesque et plus largement la comédie cinématographique. L’Arrivée du train en gare de La Ciotat...
Jacques Mandelbaum, Le Monde


Et aussi quelques sites où trouver des critiques de films



Espace Renoir 12 bis rue Jean Puy 42300 Roanne